Réforme pénale : Christiane Taubira défendra son projet jusqu'au bout | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Réforme pénale : Christiane Taubira défendra son projet jusqu'au bout
©Reuters

Dernier combat ?

Réforme pénale : Christiane Taubira défendra son projet jusqu'au bout

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé ce mercredi que le projet de réforme pénale sera débattu en juin - une mesure qu'il avait critiquée en tant que ministre de l'Intérieur.

"Le projet sera débattu en juin" : Manuel Valls a été catégorique lors de la séance de questions au gouvernement - la première depuis qu'il a été nommé Premier ministre : la réforme pénale sera étudiée dans les prochaines semaines. Ce projet, pour lequel il n'avait pas caché son scepticisme du temps où il était encore au Ministère de l'Intérieur, est ardemment défendu par la Garde des Sceaux, Christiane Taubira.

Et elle n'a pas l'intention d'adoucir sa position, note une "indiscrétion" signée RTL : la ministre de la Justice, dont le possible départ après le passage de ce texte a été évoqué ce mercredi par le Figaro, défendra les mesures les plus fortes de son projet, incluant la contrainte pénale, qui consiste en "un suivi et un contrôle renforcé des personnes rencontrant le plus de difficultés" selon le ministère, et plus concrètement à exécuter sa peine en milieu "ouvert" et non plus en prison.

Ce projet de réforme pénale est violemment contesté à la droite de l'échiquier politique, mais aussi - en partie - à gauche, Manuel Valls n'ayant pas caché ses réserves. François Hollande avait même été amené à arbitrer un de leurs principaux points de conflit, la "peine de probation", donnant finalement raison à la Garde des Sceaux. Jean-Jacques Urvoas, dont le nom est chuchoté pour succéder à Christiane Taubira (elle a d'ailleurs démenti les rumeurs de départ sur son compte), a de son côté avoué sur son blog qu'il aurait préféré que le vote de la réforme se fasse durant l'été.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !