Réforme fiscale : Moscovici et Ayrault sont sur la même longueur d’onde | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pierre Moscovici assure qu'il est d'accord avec Jean-Marc Ayrault
Pierre Moscovici assure qu'il est d'accord avec Jean-Marc Ayrault
©Reuters

Copain copain

Réforme fiscale : Moscovici et Ayrault sont sur la même longueur d’onde

Le ministre de l’Economie a validé ce dimanche la stratégie du Premier ministre de remettre à plat la fiscalité.

Les relations entre Pierre Moscovici et Jean-Marc Ayrault n’ont jamais été simples. Mais cette semaine, le Premier ministre a fait avaler quelques couleuvres au locataire de Bercy. Entre l’annonce d’une "remise à plat de la fiscalité" et le remplacement de hauts-fonctionnaires au ministère de l’Economie, Jean-Marc Ayrault a marché sur les plates-bandes de Pierre Moscovici. Une reprise en main qui n’a semble-t-il pas dérangé le principal intéressé, tout du moins publiquement. En effet, ce dimanche, Pierre Moscovici a assuré être "totalement en phase" avec le Premier ministre.

"Il n'y a pas, il n'y a plus d'incident ou de malentendu", a insisté le ministre de l’Economie, lors de l'émission Internationales (TV5Monde/RFI/Le Monde). "Je suis totalement en phase avec le Premier ministre et, évidemment, mon ministère, Bercy, prendra toute sa place dans la réforme fiscale et d'ailleurs comment l'imaginer autrement?" a-t-il persisté comme pour lever les doutes.

Cependant tout n’est pas toujours si rose. Et cela Pierre Moscovici a bien voulu le reconnaître. "Peut-être l'annonce ne m'a-t-elle pas réjoui", a ainsi tempéré le ministre de l'Economie. "Sur le reste, ce ministère, Bercy, est tenu (...). Cette administration d'excellence a besoin d'avoir un chef, je suis le chef de cette administration", a-t-il rappelé comme pour montrer qu’il comptait bien garder la main sur ses dossiers. Pierre Moscovici a de nouveau assuré qu'"il n'y a aucun problème politique ou personnel entre Jean-Marc Ayrault et moi". "Je suis en total accord avec Jean-Marc Ayrault : il ne s'agit pas d'un tournant mais d'un approfondissement, d'une nouvelle étape, d'une remise à plat".

Comme si cela ne suffisait pas, le ministre de l’Economie a aussi évoqué sa fidélité envers François Hollande. "Je ne me suis senti en rien marginalisé ou affaibli, parce que le Premier ministre, et c'est son rôle, prenait une grande initiative politique, je l'approuve", a-t-il précisé, se disant "loyal au président de la République, loyal au Premier ministre".

Alors que Jean-Marc Ayrault entame lundi le premier round des consultations en recevant à Matignon les partenaires sociaux sur cette vaste réforme, Pierre Moscovici persiste et signe : "Ce sont des décisions collectives, le gouvernement, le président, c'est un ensemble, c'est l'exécutif. Nous travaillons en totale harmonie", il n'y a "aucune divergence, aucune différence". Si avec cela ce n’est pas clair…

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !