Réforme des retraites et âge pivot : Emmanuel Macron évoque un "compromis constructif et de responsabilité" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Réforme des retraites et âge pivot : Emmanuel Macron évoque un "compromis constructif et de responsabilité"
©LUDOVIC MARIN / AFP

Une page se tourne ?

Réforme des retraites et âge pivot : Emmanuel Macron évoque un "compromis constructif et de responsabilité"

Après les annonces du Premier ministre Edouard Philippe, le président de la République Emmanuel Macron a salué cette décision et s’est exprimé avec la publication d’un communiqué.

Emmanuel Macron a tenu à saluer samedi soir un "compromis constructif et de responsabilité" sur le projet de réforme des retraites avec le retrait, sous conditions, de l'âge pivot de 64 ans. Cette information a été précisée par l'Elysée à l'AF :

"Ce compromis est jugé par le président de la République constructif et de responsabilité".

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est dit "disposé à retirer" l'âge pivot de 64 ans du projet de réforme des retraites dans un courrier aux partenaires sociaux.

L'intersyndicale opposée à la réforme des retraites du gouvernement appelle à une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations le 16 janvier. 

Le Premier ministre Edouard Philippe a vanté samedi sa nouvelle proposition de retrait de l'âge pivot à 64 ans de la réforme des retraites. Il évoque un "vrai compromis, transparent et solide", dans un courrier adressé aux parlementaires de la majorité dont l'AFP a obtenu la copie.

Les partenaires sociaux devront donc trouver des solutions en avril prochain dans le cadre de la grande Conférence de financement. Les propositions pourront être intégrées au projet de loi. 

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !