Réforme des 35 heures : 65% des Français y sont favorables | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les propos d'Emmanuel Macron séduisent les Français
Les propos d'Emmanuel Macron séduisent les Français
©Reuters

Sondage

Réforme des 35 heures : 65% des Français y sont favorables

C'est le principal enseignement d'un sondage Ifop pour Sud Ouest publié ce samedi.

Son interview a fait l'effet d'une bombe. Depuis, elle ne cesse d'être analysée, commentée, disséquée.  Dans un entretien accordé au Point à la veille de sa nomination au ministère de l'Economie et publié jeudi, Emmanuel Macron, qui s'exprime "librement", s'est dit favorable à autoriser les entreprises à déroger aux règles de temps de travail et de rémunération à condition d'un accord avec les salariés. Une telle éventualité séduit les Français. 

En effet, près de deux Français sur trois (65%) se disent favorables à une remise en cause du régime des 35 heures, après accord des syndicats. Parmi ceux-ci, 29% se disent même "très favorables". C'est le principal enseignement d'un sondage Ifop pour Sud Ouest diffusé samedi. A l'inverse, 35% des personnes interrogées affirment y être opposées.

Ce vendredi déjà, une enquête Odexa pour i>Télé et Le Parisien révélait que 62% des Français se disent favorables "à ce que les entreprises et les branches puissent déroger aux 35H en cas d'accord avec les organisations syndicales". Selon ce sondage, 37% y sont opposées.

Pour rappel, les services du Premier ministre Manuel Valls ont immédiatement fait savoir jeudi qu'il n'était pas question de remettre en cause la durée légale du temps de travail.

L'enquête Ifop pour Sud Ouest a été réalisée en ligne du 27 au 29 août auprès d'un échantillon de 981 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Le sondage Odexa a été réalisé auprès d’un échantillon de 1 023 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par Internet le 28 et 29 août 2014. Méthode des quotas.

Lu sur Sud Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !