Référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne : le FN salue l'initiative | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Florian Philippot critique la frilosité de Laurent Fabius sur le référendum britannique
Florian Philippot critique la frilosité de Laurent Fabius sur le référendum britannique
©Reuters / Philippe Wojazek

C'est mon choix

Référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne : le FN salue l'initiative

Le vice-président du FN, Florian Philippot, voit d'un très bon œil le projet de référendum outre-Manche. Il espère que les Français seront également consultés sur le sujet.

Le Front national salue l’initiative britannique d’un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne. David Cameron doit déposer prochainement un projet de loi en vue de son organisation. Une démarche applaudie par le vice-président du FN, Florian Philippot. L’ancien chevènementiste invite à "suivre l’exemple britannique". "Le gouvernement britannique l'a fait : les citoyens du Royaume-Uni seront consultés d'ici la fin 2017 (peut-être même dès 2016) sur le maintien ou non de leur pays dans l'Union européenne. D'ici ce référendum, le Royaume-Uni apparaît en position de force pour exiger des améliorations réelles", a-t-il expliqué.

"La mise en oeuvre de cette promesse de campagne du Premier ministre Cameron rejoint en tout point celle du Front national, pour l'organisation d'un référendum similaire en France. Très loin des caricatures de l'UMPS et de certains médias, qui rejettent cette proposition centrale de notre projet par dogmatisme européiste et par mépris du peuple, le Royaume-Uni donne l'exemple et fait preuve d'une remarquable sérénité dans la préparation de ce référendum historique", a ajouté le bras droit de Marine Le Pen.

"Le Front national demande instamment au gouvernement de proposer une consultation similaire aux Français, synonyme de rétablissement de la démocratie, suivant le calendrier défini par nos voisins d'outre-Manche. L'heure est venue de demander à tous les peuples européens si oui ou non ils désirent souverainement disposer d'eux-mêmes et de leur avenir", estime Florian Philippot. Le député européen en profite pour viser Laurent Fabius qui juge "très risqué", l’initiative de David Cameron. "Si le gouvernement se refuse à consulter les Français par référendum, alors nous ferons en sorte que cette question soit au coeur de la prochaine campagne présidentielle", prévient le responsable du FN.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !