Reclus de Monflanquin : le gourou Thierry Tilly écope de huit ans de prison | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Reclus de Monflanquin : le gourou Thierry Tilly écope de huit ans de prison
©

Gourou gaulé

Reclus de Monflanquin : le gourou Thierry Tilly écope de huit ans de prison

Pendant près de neuf ans, des membres de la famille Vedrines ont vécu sous la coupe de Thierry Tilly, un manipulateur condamné mardi à huit ans de prison.

Une riche famille d'aristocrates bordelais. Un manipulateur avide d'argent. Tous les éléments sont réunis pour écrire un roman. L'histoire de la famille Vedrines est pourtant bien réelle. Pendant près de neuf ans, onze membres de cette famille, surnommés les "reclus de Montflanquin", ont vécu sous la coupe de Thierry Tilly. Agés de 16 à 89 ans, ils avaient rompu toutes leurs attaches personnelles et professionnelles.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux (Gironde) a condamné mardi ce gourou manipulateur à huit ans de prison. Poursuivi pour "abus de faiblesse de personnes en état de sujétion psychologique", il a aussi été condamné à une peine de cinq ans de privation des droits civiques et civils. Son complice, Jacques Gonzalez, a quant à lui écopé de quatre ans ferme.

Pendant dix ans, Thierry Tilly a tenu sous sa coupe Ghislaine de Védrines, rencontrée dans le cadre professionnel en 2009, et dix membres de sa famille, sa mère, ses deux frères, les femmes de ses frères, ses deux enfants et trois neveux. Alternant gentillesses et menaces, il leur a fait croire qu’un complot mortel les menaçait, tout en faisant mine d’associer certains membres à ses affaires.

Après s'être retranchés sur eux-mêmes, ils ont fini par vendre tous leurs biens, pour 4,5 millions d’euros, dont en point d’orgue le château familial. Une forte partie de cette somme a alimenté le train de vie de Jacques Gonzalez. Malgré des écoutes téléphoniques dans lesquelles celui-ci semble donner les ordres, le parquet a estimé que Thierry Tilly était le mentor de l’affaire.

Le parquet avait requis dix ans de prison pour Tilly et cinq ans, dont un avec sursis pour Jacques Gonzalez.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !