Rafale : le Brésil préfère l'avion de chasse suédois à celui de Dassault | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Rafale : le Brésil préfère l'avion de chasse suédois à celui de Dassault
©Reuters

Raté

Rafale : le Brésil préfère l'avion de chasse suédois à celui de Dassault

L'appel d'offres portait sur l'achat de 36 appareils pour un montant estimé à plus de 5 milliards de dollars.

Le Brésil a tranché mercredi soir. Son nouvel avion de chasse ne sera pas le Rafale français, mais son concurrent suédois, le Gripen NG. L'appel d'offres portait sur l'achat de 36 appareils pour un montant estimé à plus de 5 milliards de dollars. Après une dizaine d'années de négociations et de reports en raison de coupes budgétaires, cette annonce est un coup dur pour l'industrie aéronautique française et pour le groupe Dassault. 

"L'une des principales exigences du contrat était un transfert de technologie total, afin de pouvoir à terme fabriquer ces avions au Brésil", explique L'Express. La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a ainsi opté pour le choix considéré comme le moins cher.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !