Racisme "anti-blanc" : quatre ans de prison requis contre un agresseur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Racisme "anti-blanc" : quatre ans de prison requis contre un agresseur
©

Historique

Racisme "anti-blanc" : quatre ans de prison requis contre un agresseur

Il aurait traité sa victime de "sale blanc, sale Français". Le parquet a reconnu la qualification d'acte à caractère raciste sur la foi d'affirmations de témoins.

Fait historique, le parquet a reconnu vendredi l'existence d'un racisme "anti-blanc", à l'origine d'une agression remontant à septembre 2010. Terrence Cheval, la victime, vendeur dans le prêt-à-porter et âgé d'une vingtaine d'années, attendait le métro à la station Strasbourg-Saint-Denis, lorsqu'il a été pris a parti par deux jeunes, traité de "sale blanc, sale Français" et roué de coups.

L'un de ses agresseur vient d'être estimé responsable par le parquet qui considère qu'il a fait preuve de racisme anti-blanc. Le principal accusé, Arnaud Djender, 29 ans, a admis l'agression mais réfute avoir proféré des insultes racistes, affirmant que la victime n'a imputé ces propos qu'à l'autre agresseur, en fuite et non identifié à ce jour.

Mais le parquet ne l'a pas entendu de cette oreille. La qualification d'acte à caractère raciste a été retenue sur la foi d'affirmations de témoins.

En conséquence, le parquet a requis vendredi quatre ans de prison dont trois ans ferme à son encontre.

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !