Quand Jean-Luc Mélenchon trinquait aux 50 ans d'Eric Zemmour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Quand Jean-Luc Mélenchon trinquait aux 50 ans d'Eric Zemmour
©IROZ GAIZKA / AFP

Saugrenu

Quand Jean-Luc Mélenchon trinquait aux 50 ans d'Eric Zemmour

C'était en 2008. Le polémiste était alors journaliste politique au Figaro, tandis que le leader insoumis était sur le point de quitter le Parti socialiste.

Tout va très vite en politique. En atteste l'information de Libération selon laquelle Jean-Luc Mélenchon s'affichait aux côtés d'Eric Zemmour en 2008 pour les 50 ans de ce dernier, lors d'une fête d'anniversaire au château de Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Le chanteur Ricky Martin ainsi que plusieurs personnalités politiques étaient également de la partie.

Cambadélis, Guaino, Balkany…

C'est une information que valide l'avant-propos du livre de Jean-Luc Mélenchon, Aux portes du pouvoir, paru aux éditions F1RST le 8 novembre dernier, écrit par la journaliste du Point Mélanie Delattre et le journaliste indépendant Clément Fayol. "Celui qui dénonce le jour les 'belles personnes' ne s’interdit pas, dans le même temps, de s’afficher à la fête d’anniversaire d’Eric Zemmour - soirée déguisée sur le thème Napoléon au château de Malmaison - en compagnie de Jean-Christophe Cambadélis, Ricky Martin et même Patrick Balkany", racontent-ils à Libération.

On en apprenait davantage sur cette soirée d'anniversaire dans un article de L'Express, daté de 2009, dans lequel on pouvait lire : "Des jeunes gens en uniforme de grenadier de l’Empire y accueillaient les invités. On a même fait tonner le canon. L’amoureux de Bonaparte était aux anges. Tous ses amis étaient là, en une brochette éclectique, à l’image de l’omnijournaliste. Le socialiste Jean-Christophe Cambadélis trinquait avec Henri Guaino sous le regard attendri de Dick Rivers".

Un Zemmour plus "fréquentable" à l'époque

Contacté, Jean-Christophe Cambadélis a confirmé l'existence d'une telle soirée auprès du quotidien, et la présence du patron de la France insoumise par la même occasion. Si celle-ci paraît bien saugrenue aujourd'hui, elle ne l'était pas tant il y a 10 ans auparavant. Alors sénateur de l'Essonne, Jean-Luc Mélenchon s'apprêtait à quitter le PS, ce qu'il fera quelques semaines plus tard au terme du Congrès de Reims pour fonder le Parti de gauche.

Eric Zemmour, quant à lui, s'était fait un solide carnet d'adresses après deux saisons en tant que chroniqueur dans l'émission de France 2 "On n'est pas couché". Le polémiste avait également une image bien plus "fréquentable", selon Jean-Christophe Cambadélis. Il n'avait encore pas été condamné pour provocation à la discrimination raciale (2011) ou provocation à la haine envers les musulmans (2018).

Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !