Quand Jean-François Copé se réjouit des problèmes de François Fillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Quand Jean-François Copé se réjouit des problèmes de François Fillon
©Reuters

Sous cape

Quand Jean-François Copé se réjouit des problèmes de François Fillon

Selon des propos rapportés par le "Canard enchaîné", l'élu de Meaux aurait estimé que "les gens se rendent compte de ce qu’est réellement ce monsieur".

La revanche est un plat qui se mange froid. Très affaibli politiquement lors de la primaire de la droite et du centre (où il avait récolté 0,3% des voix), après avoir été évincé de la direction de l’UMP en 2014 pour son rôle présumé dans l’affaire Bygmalion, le maire de Meaux devait aussi faire face récemment au triomphe de son ennemi François Fillon, contre qui il avait mené une guerre fratricide en 2012 pour la présidence de l'UMP.

Alors officiellement, depuis le "Penelopegate", Copé fait bloc derrière le candidat de la droite. Ce matin, sur RMC, il a soutenu : "Je ne suis pas fillonniste, mais si j'ai décidé de faire bloc derrière lui c'est pour une raison simple: peut-on imaginer une élection sans que la droite se présente?"

Mais en secret, il se réjouirait de l’affaire des emplois fictifs présumés de Penelope Fillon, dans laquelle est englué l'ancien Premier ministre. Selon des propos rapportés par le Canard enchaîné, le député-maire de Meaux aurait déclaré en petit comité : "Il y a quand même une justice ! Fillon, qui m’avait traîné dans la boue… Les gens se rendent compte de ce qu’est réellement ce monsieur, apparemment bien propre sur lui, et qui a tout fait en douce."

Lu sur Le Lab

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !