Qatar : L'émir s'apprête à confier le pouvoir à son fils | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Qatar : L'émir s'apprête à confier le pouvoir à son fils
©

Transmission

Qatar : L'émir s'apprête à confier le pouvoir à son fils

Au lendemain de la visite d'Etat de François Hollande, le Qatar vient d'annoncer un changement à sa tête, une option politique encore jamais employée.

La journée de mardi sera "un jour de congé officiel". Au Qatar, petite pétromonarchie mais hyper puissance financière, l'annonce du cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, l'émir du pays a fait l'effet d'une bombe. Le souverain a ainsi annoncé vouloir transmettre le pouvoir à son fils. Agé de seulement 61 ans, l'émir, arrivé à la tête de l'Etat en 1995 par une révolution de palais, souhaite encourager la jeune génération.

 Pour se faire, deux options vont se présenter à lui pour promouvoir cheikh Tamim, son second fils : soit l'abdication, rare dans les pays arabes et jamais mise en œuvre au Qatar, soit le transfert graduel envers son fils, le nommant Premier ministre en lieu et place de l'influent cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr Al Thani, présent depuis 2007.

A 33 ans, le fils héritier le cheikh Tamin est déjà le commandant en chef adjoint des forces armées. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !