Publicité anti-mariage homosexuel dans Le Monde : une élue socialiste s'en prend à Pierre Bergé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marie-Noëlle Lienemann a vivement critiqué Pierre Bergé
Marie-Noëlle Lienemann a vivement critiqué Pierre Bergé
©Reuters

Attaque en règle

Publicité anti-mariage homosexuel dans Le Monde : une élue socialiste s'en prend à Pierre Bergé

Marie-Noëlle Lienemann (PS), a jugé vendredi "pas normal" de remettre en cause, comme l'a fait Pierre Bergé, la publication par Le Monde d'une publicité anti-mariage homosexuel.

Le Sénat vient d'adopter le mariage pour tous. Pour autant les critiques ne sont pas terminées. Et les polémiques demeurent vives. Ainsi, jeudi, Pierre Bergé, l'un des actionnaires du journal Le Monde, s'est dit "scandalisé" par la publication dans le quotidien d'une publicité des opposants au mariage homosexuel. Il a estimé sur son compte Twitter qu'elle était "contraire aux valeurs de ce journal". Des propos qui ont fait réagir jusque dans la classe politique. Marie-Noëlle Lienemann (PS), a en effet  jugé vendredi "pas normal" de remettre en cause, comme l'a fait Pierre Bergé, la publication par Le Monde de cette publicité. Elle en a aussi profité pour critiquer le soutien apporté à l'homme d'affaires par Valérie Trierweiler.

"Ce n'est pas son rôle", a déclaré la sénatrice de Paris et ex-ministre socialiste, alors que la compagne de François Hollande a retweeté le message de Pierre Bergé. "On en arrive à choisir les pubs et ne pas laisser s'exprimer un point de vue !", a déploré Marie-Noëlle Lienemann. Elle a précisé "contester" ce point de vue anti-mariage gay, mais, a-t-elle dit, "ce n'est pas dramatique que, dans Le Monde, il y ait des gens qui disent: on est contre ce mariage". "On est dans un pays où le débat doit être vivace, réel", a poursuivi l'élue parisienne.

"On ne va quand même pas interdire de faire des pubs pour défendre son point de vue !" Sur Twitter, le président du Conseil de surveillance du Monde, s'est dit "profondément scandalisé que Le Monde ait publié une publicité pour la Manif pour tous contraire aux valeurs de ce journal". Il a "demandé des explications à Louis Dreyfus", président du directoire du quotidien. "Cette pub (...) est tout simplement une honte et ceux qui l'ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal", a écrit Pierre Bergé, partisan déclaré du mariage homosexuel.Dans Le Monde, sur une pleine page, "La Manif pour tous" s'adressait jeudi aux sénateurs pour leur demander de rejeter le texte actuellement examiné au Sénat. Une publicité qui n'a donc rien changé. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !