PSA : le plan social validé par un ultime comité central | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Il y aura plus de 11 000 suppressions de postes
Il y aura plus de 11 000 suppressions de postes
©Reuters

La fin ?

PSA : le plan social validé par un ultime comité central

Cinq organisations syndicales sur six avaient déjà donné leur accord de principe, après des mois de négociations.

Cette fois, le plan social de PSA va bien être appliqué. En effet, le comité central d'entreprise réuni ce lundi pour la dernière fois, a validé ce plan. Dix-huit élus sur vingt ont voté pour la mise en oeuvre du plan qui prévoit des suppressions de postes. Une décision qui rend donc possible les premiers départs dans la foulée. La restructuration pourra commencer dès la consultation des comités d'établissements sur chaque site, prévue dans les prochains jours.

Cinq organisations syndicales sur six avaient déjà donné leur accord de principe, après des mois de négociations et la présentation du rapport Secafi, qui avait confirmé les difficultés de l'entreprise. Au total, le constructeur compte réduire ses effectifs de 11 200 personnes entre mi-2012 et mi-2014, en ajoutant un précédent plan et des départs à la retraite. Mesure la plus symbolique, l'usine d'Aulnay doit fermer en 2014.

La direction de PSA aura donc dû patienter plus de neuf mois avant de pouvoir mettre en œuvre son plan de restructuration de 8000 suppressions de postes, dont l'annonce avait créé une onde de choc en juillet dernier. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !