Provocation à la haine : Jean-Marie Le Pen condamné en appel pour ses propos sur les roms | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Provocation à la haine : Jean-Marie Le Pen condamné en appel pour ses propos sur les roms
©Reuters

Confirmé

Provocation à la haine : Jean-Marie Le Pen condamné en appel pour ses propos sur les roms

"Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons odorante. Ceci n'est que le petit morceau de l'iceberg", avait déclaré le président d'honneur du FN à Nice en 2013.

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a confirmé ce lundi la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 5 000 euros d'amende pour des propos tenus sur les roms en 2013. 

Lors d'une conférence de presse organisée à Nice, le président d'honneur du Front national avait qualifié d'"urticante" et d'"odorante" la présence des roms. Jean-Marie Le Pen a de nouveau été reconnu coupable de provocation à la haine et à la discrimination, et devra verser 2 000 euros de dommages et intérêts à SOS Racisme, partie civile. La Ligue des droits de l'Homme, partie civile en première instance, recevra quant à elle 1 000 euros.

Voici la phrase prononcée par Jean-Marie le Pen dans son intégralité : "Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons odorante. Ceci n'est que le petit morceau de l'iceberg".

"Ce sont des termes que je maintiens parce que je les ai pensés", avait déclaré le fondateur du Front national lors de d'audience. 

>>>> À lire aussi : D'humeur baroque et déjanté, Jean-Marie Le Pen osait tout pour ses fêtes à Montretout... même le 21 avril 2002

 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !