Prostitution : en France, elle toucherait des "milliers" de mineurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Prostitution : en France, elle toucherait des "milliers" de mineurs
©

Inquiétant

Prostitution : en France, elle toucherait des "milliers" de mineurs

L'association Agir contre la prostitution des enfants estime qu'entre 5 000 et 8 000 mineurs se prostituent en France aujourd'hui.

L'association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE) affirme que des milliers de mineurs sont touchés par ce phénomène "tabou" – et ce dès collège, qu'il s'agisse de zones sensibles ou de quartiers aisés. Un colloque s'est tenu jeudi 16 octobre pour lancer une campagne de sensibilisation auprès des parents.

"Nous voulons attirer l'attention sur un sujet tabou, la prostitution des jeunes, voire des très jeunes" a déclaré la présidente de l'association, Armelle Le Bigot Macaux. Si l'association ne peut pas travailler à partir de chiffres officiels, les informations recueillies sur le terrain par plusieurs organisations lui permettent de chiffrer entre 5 000 et 8 000 le nombre de mineurs qui se prostituent en France. 

A l'occasion de ce colloque, Yves Charpenel, avocat général de la cour de cassation et président de la Fondation Scelles contre la prostitution a déclaré : "La prostitution des mineurs n'est pas un sujet nouveau. C'est une réalité peu quantifiable, mais elle augmente", sans contester les chiffres présentés par l'association.

Vianney Dyevre, responsable de la Brigade de protection des mineurs de Paris, a quant a lui souligné le fléau de la prostitution sur internet, en évoquant l'existence d'un "chiffre noir très important de choses qu'on ne sait pas".

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !