Propos de Gérard Filoche sur la mort de Christophe de Margerie : "il ne mérite pas de rester au PS" selon Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Gérard Filoche est membre du bureau du PS
Gérard Filoche est membre du bureau du PS
©capture LCI

Honteux

Propos de Gérard Filoche sur la mort de Christophe de Margerie : "il ne mérite pas de rester au PS" selon Valls

Questionné sur le tweet polémique du membre du bureau du PS, le Premier ministre a répondu en appelant à la "dignité".

Après l'annonce de la mort de Christophe de Margerie dans un accident d'avion en Russie, Gérard Filoche a posté un tweet polémique. "Margerie est mort. Famille Taittinger en deuil. Les grands féodaux sont touchés. Ils sont fragiles. Le successeur nous volera-t-il moins ?" écrivait le membre du bureau du PS avant d'ajouter dans un nouveau tweet : "Un hommage à l'humain ? Oui ! Au suceur de sang ? Non". Des propos qui ont suscité l'indignation. A droite comme dans son propre partie, la démission de Gérard Filoche a été demandée.

Questionné sur une éventuelle sanction ce mardi après-midi à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a réagi fermement dénonçant "des propos insoutenables". "Face à un homme, quel qu'il soit, quel que soit son parcours, quels que soient les désaccords, qui meurt dans ces conditions tragiques - et nous avons une pensée pour (l')épouse (de Christophe de Margerie), ses enfants, sa mère, ses proches, pour tous les salariés de Total qui sont particulièrement touchés - il n'y a qu'un seul mot, c'est la dignité", a expliqué le Premier ministre.

Très remontée, il a alors soutenu que "tous ceux qui se comportent, et tous ceux qui ont des mots qui ne sont pas des mots qu'on peut prononcer quand un homme disparaît, ne méritent pas d'être dans la formation politique qui est une grande formation républicaine et qui est la mienne". Une déclaration qui lui a valu des applaudissements de la gauche mais aussi de députés de droite. Reste à savoir si une sanction sera prise contre Gérard Filoche.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !