Propos de Boutin sur l'homosexualité : Copé les juge "inacceptables et impardonnables" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Propos de Boutin sur l'homosexualité : Copé les juge "inacceptables et impardonnables"
©

Réactions

Propos de Boutin sur l'homosexualité : Copé les juge "inacceptables et impardonnables"

Dans une interview au magazine Charles, l'ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate a comparé l'homosexualité à une "abomination".

Forcément lorsque l'on fait des déclarations chocs, il faut s'attendre à des réactions indignées. Récemment, Christine Boutin a accordé une interview à la revue trimestrielle Charles. Paru ce mercredi et avec pour thème "Politique et Sexualité", l'entretien de l'ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD) est un florilège de révélations croustillantes. Mais il y a toutefois un thème abordé qui fait polémique : celui de l'homosexualité. Connues pour ses positions catholiques conservatrices sur les sujets de société, Christine Boutin déclare au magazine que l'homosexualité est une "abomination".

Des paroles qui ont immédiatement été sanctionnées par des responsables UMP. "Rien ne saurait excuser ou légitimer ces propos" que "nous condamnons avec la plus grande sévérité", affirment Florian Silnicki, délégué et membre fondateur de la Nouvelle Donne (collectif regroupant les plus jeunes secrétaires nationaux du parti), et Sébastien Chenu, secrétaire national en charge de l'exception culturelle et fondateur de Gaylib. Ils appellent donc le parti à "condamner" les propos de Christine Boutin.

Selon eux, "la description de l'homosexualité comme "une abomination" prouve une fois de plus l'homophobie profondément enracinée au cœur de la pensée de Mme Boutin". Ils estiment que "ces déclarations choquantes ne sont pas une opinion mais un délit pénal. Christine Boutin doit être condamnée". Jean-François Copé, le président de l'UMP n'a pas tardé à réagir. En effet, ce jeudi matin il a écrit un message sur son compte Twitter dans lequel il qualifie ces propos "d’impardonnables, inqualifiables et inacceptables".

 

Sur Twitter toujours, Franck Riester, député UMP et ouvertement gay, s'est lui aussi dit "scandalisé" par l'ancienne présidente du PCD.

 

Pour rappel, voici ce que Christine Boutin déclarait précisément : "Je n'ai jamais condamné un homosexuel. L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. (…) J'ai des amis homosexuels. (…) Ils sont pécheurs comme je le suis, on est tous pécheurs. Je suis dans le péché, moi aussi, je suis une pécheresse, mais vous ne me verrez jamais faire l'apologie d'un péché."

 

lu sur Europe 1.fr

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Mariage homosexuel, théorie du genre… Naturalisme et culturalisme, même combat et une victime : la liberté de l’individuMariage gay : Riester s'oppose à l'appel de l'UMP à manifester dimancheChristine Boutin : dans une interview, elle évoque l'homosexualité, son mariage avec son cousin et même DSK Affaire Gayet : Christine Boutin suggère à François Hollande de "rester célibataire"

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !