Promesses fiscales de Manuel Valls : Jean-François Copé dénonce une manœuvre électoraliste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Promesses fiscales de Manuel Valls : Jean-François Copé dénonce une manœuvre électoraliste
©

Critiques

Promesses fiscales de Manuel Valls : Jean-François Copé dénonce une manœuvre électoraliste

Ce vendredi matin, le Premier ministre a promis qu'1,8 million de ménages sortiraient bientôt de l'impôt sur le revenu. A dix jours des élections européennes, le patron de l'UMP a critiqué une "ficelle très grosse".

Ce vendredi matin, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé des baisses fiscales pour plus de 3 millions de ménages Français. Il a notamment promis qu'1,8 million d'entre eux sortiraient de l'impôt sur le revenu dès septembre prochain. A dix jours des élections européennes, cette déclaration est perçue par Jean-François Copé comme une manœuvre électoraliste.  

"La ficelle est tout de même très grosse et je ne crois pas que les Français en seront dupes, en particulier les classes moyennes qui n'ont jamais droit à rien et qui seront écartées par cette baisse d'impôts", s'est insurgé le patron de l'UMP à la sortie de l'Elysée, où il s'est entretenu avec François Hollande sur le projet de réforme territoriale.

Le député-maire de Meaux dénonce une annonce de "baisse d'impôts (...) qui n'est faite que pour atténuer les hausses massives d'impôts sur les Français les plus modestes décidées par Monsieur Ayrault et  le Président Hollande depuis deux ans. Nous ne comprenons plus du tout la manière dont le Premier ministre gère les finances publiques dans notre pays."
 


Baisse d'impôts : Copé dénonce une "très... par francetvinfo

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !