Primaires UMP : Juppé devancerait Sarkozy dans un sondage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alain Juppé a le vent en poupe dans les sondages
Alain Juppé a le vent en poupe dans les sondages
©Reuters/Charles Platiau

Course

Primaires UMP : Juppé devancerait Sarkozy dans un sondage

47% des électeurs opteraient pour le maire de Bordeaux contre 35% pour l’ancien président de la République.

Le vent serait-il en train de tourner? Si primaires il devait y avoir, Alain Juppé serait le mieux placé. Pour la première fois, le maire de Bordeaux est en tête des intentions de vote. D’après le sondage LH2, 47% des électeurs le choisiraient contre 35% pour Nicolas Sarkozy. Bruno Le Maire apparaît en troisième position avec 10% d’intentions de vote. François Fillon n’arriverait qu’en quatrième position avec 5%. Xavier Bertrand suivrait avec 2% et 1% ne se prononcent pas.

La progression d'Alain Juppé "laisse envisager que le retour officiel de l’ex-président n’est pas aussi bénéfique qu’attendu, voire même que les affaires judiciaires le concernant lui portent préjudice", d’après LH2.

Néanmoins, Nicolas Sarkozy conserverait la tête des intentions de vote auprès des sympathisants de l’UMP avec 51%. Mais l’ancien président de la République est en recul de trois points. Alain Juppé, qui glane huit points, suit avec 37% des intentions de vote. Pour les sympathisants UMP, François Fillon récolterait 7% (soit un point de moins), Xavier Bertrand 2% (un point de plus) et Bruno Le Maire 2% (avec trois points de moins). L'enquête a été réalisée par internet les 8 et 9 octobre auprès d'un échantillon de 1.224 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !