Primaire de la gauche : Benoît Hamon fera "tous les gestes nécessaires" pour rassembler sa famille politique en cas de victoire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire de la gauche : Benoît Hamon fera "tous les gestes nécessaires" pour rassembler sa famille politique en cas de victoire
©Reuters

Favori

Primaire de la gauche : Benoît Hamon fera "tous les gestes nécessaires" pour rassembler sa famille politique en cas de victoire

À trois jours du second tour, le favori de la primaire de la gauche était l'invité de TF1 jeudi soir, quelques minutes après l'intervention de François Fillon.

Lors d'une courte intervention sur le plateau du journal de 20 heures de TF1, Benoît Hamon a évoqué l'avenir de sa famille politique ce jeudi soir, au lendemain de son débat décisif face à Manuel Valls. 

Si l'ancien ministre est désigné dimanche par les électeurs de gauche pour les représenter à l'élection présidentielle, il promet de faire "tous les gestes nécessaires" pour rassembler sa famille politique. 

Invité à commenter la candidature d'Emmanuel Macron, Benoît Hamon a estimé que la ligne de l'ancien ministre de l'Économie était "hybride", c'est à dire "mi-droite mi-gauche". D'après lui, Emmanuel Macron ne peut pas "être en capacité" de réussir le rassemblement de la gauche.

Évoquant son engagement dans la lutte contre la pollution atmosphérique et les perturbateurs endocriniens, Benoît Hamon entend même "rassembler et mobiliser" Ségolène Royal, qui semble plutôt prête à soutenir la candidature d'Emmanuel Macron : "Le futur désirable est au cœur de ma démarche politique", a-t-il assuré. 

"Je ne crois pas au scénario selon lequel les amis de François Hollande basculent chez Emmanuel Macron. Il me faudra faire des efforts quand il me reviendra de représenter toute cette famille. Nous nous connaissons bien avec Manuel Valls. Il prendra la place qu’il jugera être la bonne. Je ne lui demanderai pas d’aller défendre le contraire de ce qu’il pense. Ce serait ridicule d’en faire le porte-parole d’un revenu universel auquel il ne croit pas", avait également estimé Benoît Hamon ce jeudi dans un entretien accordé à 20 Minutes

>>>> À lire aussi : Sondage exclusif : 68% des Français qui participeront au 2e tour de la primaire de gauche souhaitent la victoire de Benoît Hamon contre 25% pour Manuel Valls

 

Vu sur TF1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !