Primaire de la droite et du centre : la candidature d'Hervé Mariton invalidée par la Haute autorité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire de la droite et du centre : la candidature d'Hervé Mariton invalidée par la Haute autorité
©. REUTERS/Charles Platiau

Écarté

Primaire de la droite et du centre : la candidature d'Hervé Mariton invalidée par la Haute autorité

Les "préinscriptions" seront ouvertes à partir du jeudi 22 septembre pour les Français de l'étranger (vote électronique) et les jeunes de moins de 18 ans.

La haute autorité pour la primaire de la droite a validé ce mercredi sept candidatures, mais a rejeté celle d'Hervé Mariton, "après vérification exhaustive" de tous les parrainages, a annoncé Anne Levade, la présidente de la haute autorité. 

Nicolas Sarkozy, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Alain Juppé, Jean-François Copé, Bruno Le Maire et Jean-Frédéric Poisson pour le compte du Parti chrétien-démocrate sont donc qualifiés pour la primaire. 

Ce scrutin se déroulera sous le contrôle de la haute autorité de la primaire à droite. Les "préinscriptions" seront ouvertes à partir du jeudi 22 septembre pour les Français de l'étranger (vote électronique) et les jeunes de moins de 18 ans. 

"À compter du 30 septembre sera à disposition sur notre site un petit moteur de recherche qui permettra à chacun moyennant renseignement de son adresse électorale de savoir dans quel bureau de vote primaire il pourra aller voter", a-t-elle ajouté. Les candidats devront respecter un plafond de dépenses de 1,5 million d'euros pour cette campagne.

>>>> À lire aussi : Ces quelques bonnes raisons pour lesquelles la primaire de la droite et du centre pourrait très mal tourner

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !