Primaire de droite : impossible d'avancer le scrutin affirme Anne Levade <!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire de droite : impossible d'avancer le scrutin affirme Anne Levade
©Reuters

C'est plié

La juriste à la tête de la Haute Autorité de la primaire pointe du doigt les difficultés d'organisation.

Voilà qui semble régler la question. Alors que certains ténors des Républicains, surtout des proches de Nicolas Sarkozy, espéraient avancer la primaire, Anne Levade, juriste à la tête de la Haute Autorité de la primaire, a remis les pendules à l'heure. Citée par RTL, elle juge impossible de  par deux le temps de préparation, c'est à dire réaliser en 5 mois ce qu'il est déjà compliqué de faire en 10 mois.

En effet, pas mois de 4 millions de personnes sont attendues pour ces primaires de la droite et le centre en novembre 2016 et cela réclame pas moins de 10.000 bureaux de vote et 50.000 assesseurs bénévoles pour gérer le scrutin, surtout après la cacophonie précédente entre François Fillon et Jean-François Copé.

"La Haute Autorité envisage également de demander au ministre de l'Intérieur d'avoir accès au fichier électoral national" affirme RTL. Une façon de gagner du temps. Et le temps, il s'avère déjà très court...

Lu RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !