Primaire à droite : Michèle Alliot-Marie pourrait annoncer prochainement sa candidature | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire à droite : Michèle Alliot-Marie pourrait annoncer prochainement sa candidature
©Reuters

Comeback

Primaire à droite : Michèle Alliot-Marie pourrait annoncer prochainement sa candidature

Celle qui a été ministre de la Défense, de la Justice, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, pourrait se lancer dans la bataille dès "fin avril".

Le retour de MAM. Selon un parlementaire cité par Europe 1, Michèle Alliot-Marie prépare une déclaration de candidature pour "fin avril", soit un an avant l'élection présidentielle. L’ancienne ministre de la Défense était restée très discrète depuis 2011 et son éviction du gouvernement pour cause de liens trop étroits avec le régime tunisien du président Ben Ali. Aujourd’hui, celle qui est désormais députée européenne "ne va pas regarder la partie du haut de l'échelle", estime l'un de ses proches.

Très active sur les réseaux sociaux, l‘eurodéputé était déjà revenue sur le devant de la scène en février, lorsqu’elle s’était présentée à l'élection de la présidence du Conseil National des Républicains face à Luc Chatel. Elle avait subi une défaite, mais avec un bon score, qui la pousserait à se lancer dans la bataille des primaires, poursuit Europe 1.

L’ancienne ministre aurait profité de cette élection pour récupérer les listes des cadres du parti. Chaque candidat Les Républicains doit démontrer du soutien de 2.500 adhérents et 250 élus locaux, dont 20 parlementaires afin de se présenter à la primaire. Certains proches de Nicolas Sarkozy la soupçonneraient également de songer à la création d’un nouveau parti. Michèle Alliot-Marie pourrait être la troisième femme à se présenter à la primaire de droite et du centre, avec Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano.

>>>>>> A LIRE AUSSI : Michèle Alliot-Marie : "La glissade totalitaire de la gauche est entamée"

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !