Primaire : Juppé dénonce les "soutiens de l'extrême-droite" de Fillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire : Juppé dénonce les "soutiens de l'extrême-droite" de Fillon
©JEAN-FRANCOIS MONIER LOIC VENANCE / AFP

Mauvaises fréquentations

Primaire : Juppé dénonce les "soutiens de l'extrême-droite" de Fillon

En meeting à Toulouse, le maire de Bordeaux s'est montré plus offensif que jamais.

Etrange situation dans cette semaine d'entre deux tours. Alain Juppé qui ne faisait qu'encaisser les coups pendant des semaines se montre très véhément contre son rival, bien décidé à encaisser les coups. Après la journée de mardi, centrée sur les propos de François Fillon sur l'avortement, Alain Juppé l'attaque désormais sur ses nouveaux alliés. "J'observe que depuis quelques jours d'ailleurs les soutiens de l'extrême droite arrivent en force pour cette équipe" a lâché le maire de Bordeaux, lors de son meeting de Toulouse, mardi soir. Son clan évoque le nom de Jacques Bompard, maire d'Orange et fondateur de la Ligue du Sud qui a effectivement choisi de voter pour le député de Paris au second tour. Mais aussi celui de Carl Lang, ancien secrétaire général du FN, ce dernier ayant souhaité dimanche "confirmer au deuxième tour le rejet d'Alain Juppé" mais a assuré qu'il ne voterait finalement pas dimanche.


Les "soutiens d'extrême droite arrivent en force" auprès de Fillon, selon Juppé

Un autre groupe, réputé d'extrême-droite est dans le viseur de l'équipe d'Alain Juppé : Riposte laïque.  Sur son site, le groupe appelle en effet à "voter Fillon en masse" pour "contrer le vote musulman." En revanche, le choix pour la présidentielle en 2017 ne fait pas de doute, ce sera Marine Le Pen.  

"Ça me déçoit, parce qu'Alain Juppé, je pensais que c'était quelqu'un qui avait une grande honnêteté intellectuelle et avec lequel j'ai toujours été capable de travailler" a répondu François Fillon sur BFMTV. "Je n'ai aucune alliance avec l'extrême droite, j'ai toujours combattu l'extrême droite et je continuerai. Et d'ailleurs je pense même que le programme que je propose est justement le seul qui peut permettre d'éviter l'extrême droite."

A LIRE AUSSI - Equipe de campagne : Juppé-Fillon, le match des coulisses

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !