Primaire : 9 Français sur 10 estiment que Nicolas Sarkozy est déjà en campagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire : 9 Français sur 10 estiment que Nicolas Sarkozy est déjà en campagne
©Reuters

Non officiel

Primaire : 9 Français sur 10 estiment que Nicolas Sarkozy est déjà en campagne

Seules 13 % des personnes interrogées pensent que l'ancien chef de l'État n'est pas en campagne, selon un sondage Odoxa pour i>Télé et Paris Match.

Certains candidats à la primaire des Républicains, qui pressent Nicolas Sarkozy de se déclarer, ne sont pas les seuls à estimer que l'ancien président de la République - qui ne s'est pas officiellement déclaré candidat à la primaire de son parti - a déjà entamé sa campagne. Seules 13 % des personnes interrogées pensent que l'ancien chef de l'État n'est pas en campagne, contre 87 % d'un avis contraire. Cette impression est partagée à la fois par les sympathisants de droite (88 %) et de gauche (90 %), selon un sondage Odoxa pour  i>Télé et Paris Match.

vendredi, Alain Juppé est d'ailleurs passé à l'attaque et a critiqué la double casquette de Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains et candidat officieux à la primaire à droite. "C'est un problème moral et éthique", a-t-il déclaré. La veille, Nicolas Sarkozy avait expliqué jeudi qu'il parlait "en tant que président" de parti et non en temps que candidat. "Y-a-t il un pays au monde ou le chef de l'opposition doit s'abstenir de parler après avoir été élu président de sa formation politique ?", a lancé Nicolas Sarkozy.

Interrogés sur le candidat à la primaire qui a "le plus envie d'être président de la République en 2017", les Français désignent largement Nicolas Sarkozy (54 %), loin devant le favori des sondages Alain Juppé (28 %). Suivent François Fillon (9 %) et Bruno Le Maire (7 %). Les sympathisants de droite (58 %) et ceux du seul parti Les Républicains (63 %) le désignent comme le plus motivé, loin devant Alain Jup (24 %).

Enquête réalisée sur Internet le 9 juin, auprès d'un échantillon de 1 033 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lu dans Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !