Labos et presse médicale, des relations troubles<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Labos et presse médicale,
des relations troubles
©

Collusion

Une journaliste raconte comment ses papiers sur le laboratoire Servier auraient été censurés pendant deux ans.

Pendant deux ans, Virginie Bagouet n'a pas été libre d'écrire librement sur les produits du laboratoire Servier, producteur, entre autres, du Mediator. Journaliste à Impact médecine, une revue spécialisée destinée aux généralistes, elle dénonce un système de censure à la fois explicite et implicite.

Elle accuse sa hiérarchie d'avoir censuré des papiers qui auraient pu déplaire à Servier, un très gros annonceur, ou même de proposer au laboratoire de relire certains articles.Le Monde.fr a même pu consulter des mails entre une directrice de clientèle d'Impact Médecine et un cadre de Servier évoquant un système de corrections. 

Impact Médecine évoque simplement des corrections techniques, afin d'éviter des erreurs. Le député PS Gérard Bapt, président de la mission d'information parlementaire sur le Mediator, invite les généralistes à se méfier de certaines revues médicales, qui flirtent parfois avec "du matraquage pour certains produits."

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !