Présidentielles 2022 : Un maire du Var propose à ses habitants de choisir quel candidat parrainer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielles 2022 : Un maire du Var propose à ses habitants de choisir quel candidat parrainer
©LOIC VENANCE / AFP

Démocratie

Présidentielles 2022 : Un maire du Var propose à ses habitants de choisir quel candidat parrainer

Olivier Hoffmann, maire sans étiquette de la petit commune de Sainte-Anastasie-Sur-Issole, veut faire voter les habitants de sa commune pour désigner quel candidat il parrainera lors des élections présidentielles.

L’information est rapportée par Var-Matin. Alors que les candidats déclarés doivent recueillir 500 parrainages d’élus pour être officiellement candidats, les maires sont particulièrement sollicités. Aucun d’entre eux n’est obligé d’accorder son parrainage mais Olivier Hoffmann souhaite laisser le choix aux habitants de sa commune, qui étaient 2023 selon les derniers chiffres de l’Insee. 

« Si tous les maires apolitiques renoncent à accorder leur parrainage pour éviter d’être catalogués, le jeu démocratique pourrait en être affecté. L’idée, c’est quand même de participer au débat » annonce l’élu. En effet, pour les élections présidentielles de 2022, et c'est une nouveauté, tous les noms des élus qui parrainent les candidats seront rendus publics.

Pour désigner l’heureux élu, deux tours de consultation sont prévus dans la commune, les 29 janvier et 5 février. Le scrutin se tiendra dans la salle polyvalente du village et le résultat sera pris en compte si 1/4 des habitants s’expriment. Dans le cas contraire, Olivier Hoffmann n’accordera son parrainage à aucun candidat. Par ailleurs, le nom Emmanuel Macron, qui n’a pas encore déclaré officiellement sa candidature, ne sera pas présent. 

Pour pouvoir s’exprimer, les habitants devront, comme le jour de l’élection, être munis de leur carte électorale. 

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !