Présidentielle 2017 : Cécile Duflot sera "sans doute" candidate, prédit Noël Mamère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle 2017 : Cécile Duflot sera "sans doute" candidate, prédit Noël Mamère
©

D2jà ?

Présidentielle 2017 : Cécile Duflot sera "sans doute" candidate, prédit Noël Mamère

"Cécile Duflot sera sans doute la prochaine candidate écolo à l'élection présidentielle", estime Noël Mamère dans une interview accordée au trimestriel Charles, à paraître le 1er octobre.

Qui pour représenter les écologistes lors de la présidentielle en 2017 ? "Cecile (Duflot) sera sans doute candidate, je ne vois pas très bien qui d'autre sort du lot", répond Noël Mamère dans une interview à Charles à paraître le 1er octobre.

Dans ce même entretien, dont des extraits sont cités par le JDD, le député écolo se montre critique envers le système de primaires, qui est "en train de tuer le système des partis." Il donne pour exemple le cas Nicolas Hulot : "Ce qu'il s'est passé à la primaire pour 2012 montre que, s'il avait été notre candidat, on aurait risqué le pire. Quand on fait de la politique, il faut accepter de perdre. Quand il a perdu la primaire, il est parti pendant six mois", raconte le député de Gironde. "Vu son tempérament et son caractère, il aurait été capable de faire un bras d'honneur et d'arrêter en pleine campagne."

Mamère, qui a quitté Europe Ecologie-Les Verts en septembre 2013, regrette aussi que la jeune garde du parti vienne "de l'appareil des écologistes". "La génération à laquelle j'appartiens, et celle intermédiaire, proviennent du milieu associatif, de la société civile, ce qui a fait notre singularité dans le paysage politique", estime-t-il. Selon Noël Mamère, "le danger qui les guette maintenant, c'est de rester hors-sol".

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !