Présidentielle : Marine Le Pen nommera Nicolas Dupont-Aignan comme Premier ministre si elle est élue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : Marine Le Pen nommera Nicolas Dupont-Aignan comme Premier ministre si elle est élue
©Capture d'écran

Adoubement

Présidentielle : Marine Le Pen nommera Nicolas Dupont-Aignan comme Premier ministre si elle est élue

La candidate frontiste a estimé que le leader de Debout la France était "un patriote sincère et exigent".

Cette fois, c'est officiel. Après le soutien annoncé vendredi de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, un projet de gouvernement élargi avait été évoqué. Lors d'une conférence de presse commune entre les deux responsables politiques ce samedi, "ces accords" ont été clarifiés.

"Si je suis élue, je nommerai Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre de la France", a annoncé Marine Le Pen. La candidate frontiste a affirmé être "heureuse et fière" de l'alliance avec le candidat de Debout la France, n'étant pas avare de louanges à son encontre. "Nicolas Dupont-Aignan est un patriote sincère et exigent. Il a montré qu'il était capable de sortir du confort des positions installées".

A LIRE AUSSI : Des conséquences du soutien de Nicolas Dupont Aignan à Marine Le Pen : suicide politique ou ébauche d’une nouvelle union des droites ? 

De son côté, Nicolas Dupont-Aignan a précisé qu'il ne s'agissait  en aucun cas d'un ralliement au Front national. "Je suis un homme libre", a clamé le maire d'Hyères. Il a défendu son soutien à Marine Le Pen en évoquant "une alliance de deux personnalités qui aiment la France" et "un jour historique, car nous faisons passer l'intérêt de la France avant les intérêts partisans. Il s'en est ensuite pris à Emmanuel Macron, qualifié "de marionnette d'un système à bout de souffle", de banquier aventurier qui ne connaît pas son propre pays et qui méprise le peuple".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !