Présidentielle : les américains Mark Ruffalo, Danny Glover et Noam Chomsky appellent à voter pour Mélenchon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : les américains Mark Ruffalo, Danny Glover et Noam Chomsky appellent à voter pour Mélenchon
©AFP

Soutien

Présidentielle : les américains Mark Ruffalo, Danny Glover et Noam Chomsky appellent à voter pour Mélenchon

Les deux acteurs et le professeur de linguistique veulent éviter la répétition de la "tragédie" du choix Clinton/Trump.

Plusieurs personnalités américaines ont appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon, dans une pétition en ligne lancée ce mercredi. Les acteurs Mark Ruffalo (Spotlight, Avengers, Foxcatcher) et  Danny Glover  (L’Arme fatale, Witness, La Couleur pourpre), l’intellectuel et linguiste  Noam Chomsky et l’auteure féministe Eve Ensler (Les Monologues du vagin) implorent les électeurs : "S’il vous plaît, ne répétez pas la tragédie Clinton contre Trump".

Pour eux, Mélenchon est le "candidat de gauche le mieux placé dans les sondages". "Ces dernières semaines, le candidat progressiste Jean-Luc Mélenchon n’a cessé de grimper dans les sondages et est désormais perçu comme un concurrent sérieux dans la course présidentielle. Les sondages montrent aussi que s’il se retrouvait face à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen au second tour, Jean-Luc Mélenchon l’emporterait très largement", écrivent-t-ils. Ils refusent que l'élection présidentielle française ne se limite à un choix entre le candidat "de l'establishment libéral" et "le populisme de la droite xénophobe", dans la mesure où "c'est le scénario qui a entraîné l'élection du président Donald Trump aux Etats-Unis".

Jean-Luc Mélenchon a remercié Danny Glover dans un tweet bilingue : "Merci pour votre soutien !"

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !