Présidentielle : Jean-Pierre Raffarin s'engage "fermement et activement avec Alain Juppé" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : Jean-Pierre Raffarin s'engage "fermement et activement avec Alain Juppé"
©Reuters

Soutien

Présidentielle : Jean-Pierre Raffarin s'engage "fermement et activement avec Alain Juppé"

Dans un entretien à paraître lundi dans La Nouvelle République et Centre Presse, l'ex Premier ministre annonce son soutien au maire de Bordeaux dans la course à l'investiture des Républicains pour l'élection présidentielle.

Jean-Pierre Raffarin a annoncé son soutien à Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre.

Dans une interview à paraître lundi dans La Nouvelle République et Centre-Presse, l'ancien chef de gouvernement de Jacques Chirac et actuel sénateur de la Vienne déclare s'engager "fermement et activement avec Alain Juppé" qu'il estime être "une personnalité forte, fiable et fidèle".

"Un des traits de caractère de Juppé, c’est le courage ; je crois qu’il aura le courage de dire la vérité des mesures à prendre et des procédures à retenir ", explique Jean-Pierre Raffarin. Il explique qu'Alain Juppé aura "besoin d’une base électorale élargie" pour l'emporter, ce qui est "mieux que de vouloir cliver excessivement".

Jean-Pierre Raffarin ne sous-estime toutefois pas le rival d'Alain Juppé, Nicolas Sarkozy. "Je ne suis pas anti-sarkozyste et je connais ses capacités de rebond et de résistance. Je sais que les campagnes électorales sont longues et qu’elles se gagnent à la fin ; il faut donc se prémunir d’analyses prématurées. Je suis cependant étonné de voir que le démarrage de la campagne de Nicolas Sarkozy n’a pas à ce jour donné les résultats escomptés..."

Lu dans La nouvelle République

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !