Présidentielle : 40% des Français aimeraient voter blanc lors du premier tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : 40% des Français aimeraient voter blanc lors du premier tour
©Reuters

Indécis

Présidentielle : 40% des Français aimeraient voter blanc lors du premier tour

À un mois du scrutin, certains ne savent toujours pas pour qui voter, selon un sondage réalisé par l'Ifop pour Synopia.

C'est du jamais vu en France. À un mois du scrutin, les Français ne savent toujours pas pour qui voter, selon un sondage réalisé par l'Ifop pour Synopia que L'Opinion révèle en exclusivité. Il en ressort que 40% des sondés aimerais voter blanc au premier tour de l'élection présidentielle. Le vote blanc connaît donc une spectaculaire progression, puisque seules 26% des personnes interrogées déclaraient vouloir y recourir en 2014.

230 000 signatures en faveur d'un vote blanc

À noter que l'étude précise que les gens feraient ce choix de vote si celui-ci était pleinement intégré au mode de scrutin. C'est-à-dire "pris en compte en tant que suffrage exprimé avec une capacité de rejet de l'élection et des candidats au-delà d'un certain seuil".

"Aujourd’hui, une pétition en faveur du vote blanc a déjà recueilli 230 000 signatures, c’est la première fois qu’une telle démarche a autant de succès", explique à L'Opinion Olivier Durand, de l’Association pour la reconnaissance du vote blanc. "Certains candidats à l’élection présidentielle ont même inscrit l’idée à leur programme", souligne-t-il.

4 électeurs sur 10 doutent de leur choix

Parmi ceux qui souhaitant aller voter l'indécision reine également. En effet, quatre électeurs sur dix douteraient de leur choix et pourraient même le changer au dernier moment, selon un sondage Ipsos réalisé pour France Inter. C'est notamment le cas pour la moitié des potentiels soutiens de Benoît Hamon, ou d'Emmanuel Macron. À l'inverse, quatre électeurs sur cinq de Marine Le Pen et François Fillon, sont sûrs de leur choix. Mais il y a un autre triste constat : seules 65% des personnes interrogées se disent certaines d'aller voter. La participation n'est jamais descendue au-dessous des 70% pour une présidentielle.

>>> À lire aussi : Pourquoi plus de 55% des électeurs français sont-ils prêts à voter pour des candidats dont le programme est irréalisable

Lu sur L'Opinion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !