Présidentielle : 35% des électeurs de François Hollande "ne revoteraient pas pour lui" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Présidentielle : 35% des électeurs de François Hollande "ne revoteraient pas pour lui"
©

Suivant

Présidentielle : 35% des électeurs de François Hollande "ne revoteraient pas pour lui"

58% des sondés estiment que Nicolas Sarkozy n'aurait pas fait mieux s'il avait été réélu en 2012.

"Si le second tour de l’élection présidentielle opposant François Hollande à Nicolas Sarkozy avait lieu dimanche prochain, voteriez-vous à nouveau pour François Hollande?". Telle était la question du sondage CSA pour Nice-Matin publié ce lundi matin. Et la réponse est nette. 35% des électeurs de François Hollande "ne revoteraient pas pour lui". Un résultat sans appel qui se découpe de la façon suivante : 16% estiment qu'ils ne le feraient "certainement pas", 19% pensent qu'ils ne le feraient "probablement pas".

Le rejet est donc fort. Ce lundi matin sur RMC, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement estimait que le "lien entre François Hollande et les Français s'était distendu". Si Manuel Valls reste populaire au fur et à mesure des études d'opinion, ce n'est pas le cas du président de la République. "Plus personne n'a confiance en François Hollande" disait quant à elle Valérie Pécresse sur Europe 1. Dans le détail, cela y ressemble puisque ceux qui se sont reportés sur le candidat Hollande au second tour ne le referaient pas. Dans ce sondage, 41% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 44% de ceux de François Bayrou l'affirment clairement. 

Mais ce désaveu pour le chef de l'Etat ressemble aussi à une défiance envers la politique puisque 58% des sondés estiment que Nicolas Sarkozy n'aurait pas fait mieux s'il avait été réélu en 2012.

A LIRE AUSSI - François Hollande voit le retournement de l’économie arriver : pourquoi il n’a toujours rien compris à la crise

A LIRE AUSSI - Putain, deux ans (déjà) passés... : ce qu’il reste à faire à François Hollande (et ce qui est faisable) dans son programme de 2012

Lu sur Nice Matin

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !