Présidentielle : mauvaise nouvelle pour Xavier Bertrand, Nicolas Sarkozy est favorable à une primaire de la droite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
©France 2

Arbitre

Présidentielle : mauvaise nouvelle pour Xavier Bertrand, Nicolas Sarkozy est favorable à une primaire de la droite

L'ancien président devait rencontrer Jean Leonetti ce matin

Selon les informations de RTL, Nicolas Sarkozy est "pour la primaire faute de mieux", assure l'un de ses lieutenants cité par cette radio.

Son entourage martèle qu'il ne veut pas rentrer dans le "yakafokon", mais précise qu'"à partir du moment où il n'y a pas d'évidence sur un candidat, il ne faut pas balayer la primaire d'un revers de main". Nicolas Sarkozy a pourtant de quoi garder un souvenir très amer de ce type de compétition : en 2016, il avait fini 3e, pas qualifié au second tour, battu par François Fillon et Alain Juppé souligne RTL.

Sarkozy serait favorable à un vote des militants, voire élargi aux sympathisants pour départager les prétendants

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !