Présidentielle : Hidalgo n'a pas l'intention de se retirer pour Taubira | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo
©LOIC VENANCE / AFP

2022

Présidentielle : Hidalgo n'a pas l'intention de se retirer pour Taubira

La maire de Paris s'accroche à l'idée d'une primaire de la gauche

Anne Hidalgo n'a pas l'intention de se ranger derrière Christiane Taubira dans la course à l'Élysée souligne Le Figaro

«Absolument, non. C'est une candidature supplémentaire. Moi, en ce qui me concerne, je propose une primaire de la gauche. C'est ma responsabilité», a soutenu la candidate socialiste sur RMC/BFMTV jeudi. 

Favorable à une large primaire depuis le début du mois de décembre, Anne Hidalgo veut donc forcer la main à Christiane Taubira. Cette dernière a en effet précisé qu'elle «ne serait pas une candidate de plus» et qu'elle ne se lancerait que si une union se formait derrière elle.

Selon l'un des premiers sondages à tester son éventuelle candidature, Christiane Taubira ferait mieux que Yannick Jadot et Anne Hidalgo au premier tour de la présidentielle de 2022, mais pas autant que Jean-Luc Mélenchon. C'est une étude de l'institut «Cluster 17» (échantillon 1.466 personnes Questionnaire auto-administré en ligne entre le 19 et le 22 décembre) qui le dit.

La Guyanaise obtiendrait en effet 7% des voix, contre 5% pour l'écologiste et 2% pour la socialiste, tandis que l'Insoumis recueillerait quant à lui 12%.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !