Présidence de l'UMP : Bruno Le Maire est candidat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Bruno Le Maire candidat à la présidence de l'UMP
Bruno Le Maire candidat à la présidence de l'UMP
©Reuters

Il y va

Présidence de l'UMP : Bruno Le Maire est candidat

Le bureau politique de l'UMP qui s'est tenu mardi a validé le principe d'une élection lors du congrès organisé en octobre.

L'UMP est sortie rassemblée du bureau politique mardi soir. Contrairement aux prédictions les plus sombres de ses adversaires, le parti a tenu le choc. Un triumvirat et un secrétaire général en la personne de Luc Chatel assureront l'interim jusqu'en octobre et la tenue d'un congrès dans lequel sera élu un président. Et il y a des prétendants.

Alors qu'Hervé Mariton s'est déjà prononcé, Bruno le Maire en a fait de même ce mercredi matin. Le député de l'Eure a annoncé sur RMC/BFMTV qu'il serait candidat à la présidence du parti à l'automne prochain. "Je serai candidat à la présidence de l'UMP pour porter le renouveau politique complet et nécessaire pour mon parti et pour la France. Je crois au plus profond de moi-même qu'il faut un renouveau" a-t-il expliqué avant de prendre des engagements."Si je suis élu, je prends l'engagement de faire des primaires ouvertes, équitables et le plus neutres possibles en 2016. Ce sera parfaitement transparent. Les primaires s'imposeront à tous".

Très déterminé, l'ancien ministre de l'Agriculture a donc décidé de se lancer dans la course. "Je veux porter le renouveau total du parti. Il faut faire la transparence sur les comptes et redonner la parole aux militants. Je veux être un chef attentif, un chef qui écoute et un chef qui rassemble" a-t-il lancé avec beaucoup d'envie. Et pour la suite, sera-t-il candidat aux primaires de 2016 ? "Je ne sais pas. (...) Le président de l'UMP pourra être candidat aux primaires s'il démissionne de son poste. Les statuts sont clairs là-dessus et il faudra les respecter" a-t-il soutenu.

Mais avant, Bruno Le Maire souhaite que l'UMP se porte bien. Se félicitant que le parti ait "trouvé un chemin jusqu'au prochain congrès", il a reconnu que l'UMP avait "dépassé la crise. On aurait pu basculer dans le gouffre mais on s'est rassemblé". Un rassemblement qui lui permet désormais d'avancer ses pions. L'objectif est donc connu désormais : devenir président de l'UMP.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !