Près de 700.000 conducteurs roulent sans permis de conduire en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Près de 700.000 conducteurs roulent sans permis de conduire en France
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Sécurité routière

Près de 700.000 conducteurs roulent sans permis de conduire en France

La rédaction de RTL vient de dévoiler des informations sur le nombre de conducteurs qui roulent sans permis en France. Ils seraient 680.000. Ce chiffre a doublé en l'espace de dix ans.

Selon des informations de RTL, 680.000 personnes roulent aujourd'hui sans permis en France. Ces chiffres ont été communiqués par le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe. 

Ce chiffre a doublé en l'espace de dix ans. En 2009, ils étaient 300.000 à se déplacer sans le précieux sésame, le permis de conduire. 

Selon les données révélées par RTL, les personnes qui conduisent sans permis ne représentent que 1,4% des automobilistes. En revanche, ils sont impliqués dans 4,5% des accidents mortels. 

Les raisons évoquées sont principalement économiques pour justifier l'absence de permis chez certains conducteurs fautifs. Plus de deux tiers des conducteurs sans permis n'ont jamais passé l'examen. Le coût élevé (1.500 euros en moyenne) est un sérieux frein selon eux. 

Les autres conducteurs concernés par ces chiffres ont déjà expérimenté un retrait de permis de conduire lors de contrôles par les forces de l'ordre. 

Le président de la République s'était exprimé en novembre dernier sur la question du permis de conduire. Il souhaitait voir une "baisse drastique" du coût du permis de conduire. 

Selon l’article L.221–2 du Code de la route, conduire sans être titulaire du permis de conduire peut entraîner jusqu’à 15.000 euros d’amende. Le véhicule peut être mis en fourrière immédiatement et confisqué si le conducteur en est le propriétaire. Si le conducteur a déjà commis un délit relatif au Code de la route (conduite sans permis, sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool), les sanctions peuvent atteindre jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !