Première dame : que dit la "charte de transparence" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Première dame : que dit la "charte de transparence"
©Reuters

Statut

Première dame : que dit la "charte de transparence"

L'Élysée vient de publier un texte pour encadrer les activités de l'épouse du Président de la République.

Après des semaines de polémique, l'Élysée vient finalement de publier sa la "charte de transparence" concernant le statut de Première dame. "Il ne s'agit pas d'un statut juridique mais d'un engagement, qui ne vaut que pour Brigitte Macron et pour la durée du mandat d'Emmanuel Macron, et qui ne sera pas contraignant pour ses successeurs ni leurs conjoints", a tenu à préciser à l'AFP l'entourage de l'épouse du président.

Brigitte Macron va donc assurer "la représentation de la France, aux côtés du président de la République, lors des sommets et réunions internationales" explique la charte. Elle va aussi répondre "aux sollicitations des Français et des personnalités françaises et étrangères qui souhaitent la rencontrer." Enfin, elle devra "soutenir, par son parrainage ou sa présence, des manifestations à caractère caritatif, culturel ou social ou qui participent au rayonnement international de la France".

Aucun salaire ou versement pour elle mais Brigitte Macron pourra s'appuyer "sur le cabinet du président de la République" et bénéficiera d'un "conseiller spécial qui assure la fonction de directeur du cabinet de Brigitte Macron" et d'un "conseiller qui exerce la fonction de chef de cabinet."

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !