Premier rapatriement d'un soldat français mort pendant la guerre d'Algérie depuis 1962 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Premier rapatriement d'un soldat français mort pendant la guerre d'Algérie depuis 1962
©Capture / Youtube

Mémoire

Premier rapatriement d'un soldat français mort pendant la guerre d'Algérie depuis 1962

Le corps de Jean Vilalta, soldat français mort en Algérie a été rapatrié en France et a reçu les honneurs militaires ce samedi 5 août lors de son enterrement.

Jean Vilalta était un soldat français mort de la guerre d'Algérie en juillet 1956 à l'âge de 22 ans. 61 ans après sa mort et pour la première fois depuis 1962, un soldat tombé en Algérie a été inhumé, rapatrié et enterré en France.  Il a été inhumé à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales où les honneurs militaires lui ont été rendus dans la cathédrale d'Elne par un détachement du 3e Régiment parachutiste d'infanterie de marine de Carcassonne. Des honneurs rendus en présidence de la sous-préfète Hélène Girardot, d'élus locaux et d'une cinquantaine d'associations d'anciens combattants et de rapatriés d'Algérie.

C'est une première et certainement une dernière. Cela a pu se faire car le corps a été exhumé d'une nécropole française. Il faut obtenir l'autorisation de l'État algérien et de l'État français», explique le lieutenant-colonel Christophe Corréa, délégué départemental des armées cité par Le Figaro. Il précise "Cela a pu se faire car le corps a été exhumé dans une nécropole française. Il faut obtenir l'autorisation de l'Etat algérien et de l'Etat français".

Selon le lieutenant colonel, il rest" 400 soldats français enterrés en Algérie.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !