Remplacement du trio de tête de la police française | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Remplacement du trio de tête de la police française
©

Changement

Remplacement du trio de tête de la police française

La décision a été validée ce mercredi en conseil des ministres.

[Mis à jour à 14h10]

On s’en doutait, c’est fait. Le nouveau gouvernement français a changé ce mercredi les dirigeants de la police. Les trois principaux responsables de la police, considérés comme des proches de l’ex-président Nicolas Sarkozy, seront reclassés.

Le préfet Bernard Boucault remplace donc Michel Gaudin au poste de préfet de police de Paris. Le directeur général de la Police nationale Frédéric Péchenard est quant à lui remplacé par Claude Baland, tandis que Bernard Squarcini cède sa place à Patrick Calvar.

François Hollande avait déclaré mardi soir au JT de France 2 qu'il "y avait des hauts fonctionnaires de qualité, très proches de (son) prédécesseur, dans un domaine qui est essentiel, la police, la sécurité ajoutant qu’ils seront tous mis devant d'autres responsabilités, c'est-à-dire qu'il y aura un reclassement de ces hauts fonctionnaires, non pas par des proches, non pas par des intimes, non pas par des obligés, mais par des hauts fonctionnaires de qualité." Il a également expliqué que, pour la police, "cela s'arrêtera là" et qu'il n'entendait pas remplacer des fonctionnaires "qui ont été capables de mener des actions au nom de la France".

Les réactions de l'opposition ne se sont pas fait attendre. Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a déploré lors d'un point presse hebdomadaire de son parti "l'honneur piétiné" des hauts responsables policiers, assurant que "la chasse aux sorcières est engagée".

 



[Mis à jour à 15h40]

Manuel Valls a signifié ce mardi à Michel Gaudin, son départ de la préfecture de police de Paris. Ce départ devrait être officialisé ce mercredi en Conseil des ministres. Michel Gaudin, 63 ans était un proche de Nicolas Sarkozy.


Le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, le directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, et le patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini devraient être remplacés ce mercredi en Conseil des ministres.

Michel Gaudin, considéré comme un proche de Nicolas Sarkozy, sera remplacé par le préfet Bernard Boucault, précise-t-on de source syndicale au sein de la police. Le Premier ministre avait confirmé la semaine dernière le remplacement de Frédéric Péchenard et Bernard Squarcini, également considérés comme très proches de l'ex-président de la République.

Claude Guéant, l’ancien ministre de l’Intérieur avait dénoncé un climat de "chasse aux sorcières". Martine Aubry avait déclaré il y a une semaine sur France Info, que ces deux policiers sur la sellette étaient "actuellement mis en cause dans un certain nombre d'affaires, y compris peut-être dans les écoutes qui ont été mises en place dans les atteintes aux sources des journalistes, donc ça, disait-elle, c'est un choix par rapport à des comportements d'individus".

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !