Pouvoir d'achat : le gros coup de blues des Français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pouvoir d'achat : le gros coup de blues des Français
©Reuters

Patatras

Pouvoir d'achat : le gros coup de blues des Français

D’après un sondage BVA pour La Tribune, seuls 37% des sondés jugent que la politique économique menée par le gouvernement est bonne.

Le député LREM Bruno Bonnell a récemment estimé qu’on "ne parlait que de ça", du pouvoir d’achat…  mais ça ne risque pas de s’arrêter. Les Français font en effet de moins en moins confiance au gouvernement et au président de la République sur ce sujet. D’après un sondage BVA pour La Tribune, seuls 37% des sondés jugent que la politique économique menée par le gouvernement est bonne, contre 43% en janvier et 49% en décembre.

La baisse est notamment très marquée chez les employés, ouvriers et salariés du public (-11 points), mais les retraités aussi font grise mine (-7 points). Par ailleurs, 68% des Français estiment que leur pouvoir d’achat a plutôt diminué au cours des 12 derniers mois. Ce sentiment est notamment très partagé chez les employés et ouvriers (75%) et chez les retraités (82%), beaucoup moins du côté des cadres (37%). Le clivage est aussi politique : 80% des sympathisants de La France Insoumise et 81% des sympathisants PS se disent pessimistes sur une évolution favorable de leur pouvoir d'achat, mais aussi 79% des sympathisants LR et 90% de ceux du Front national. À l'inverse, l'optimisme est de mise chez les sympathisants de la République en Marche (LREM) (77%).

Autre sujet de migraine pour le chef de l’Etat : 74% des Français se déclarent pessimistes en ce qui concerne l’évolution de leur pouvoir d’achat d’ici à la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron et seuls 24% des Français lui font confiance pour prendre des mesures susceptibles d’augmenter leur pouvoir d’achat.

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !