Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Déchaîné

Pour ses 100 jours au pouvoir, Donald Trump se félicite de "son bilan très productif" et fustige la presse

En meeting en Pennsylvanie, le président américain a boudé le dîner des correspondants de la presse à Washington.

Un bain de foule pour oublier les critiques. Samedi, Donald Trump a célébré son 100e jour au pouvoir entouré de ses partisans en Pennsylvanie. Lors d'un meeting dans la ville d'Harrisburg, le président américain a déclaré que ces "cent premiers jours ont été très palpitants et très productifs. Nous remporterons chacune des grandes, grandes batailles à venir". Et d'insister : "Nous avons été dans l'action ces cent jours"... malgré les revers sur l'assurance santé et la suspension par la justice de son décret anti-immigration.

En se rendant en Pennsylvanie, le milliardaire a surtout fait le choix de ne pas participer au traditionnel dîner des correspondants, un rendez-vous d'autodérision pour les présidents américains en exercice. Mais s'estimant maltraité par les médias, Donald Trump a snobé l'événement, une première pour un locataire de la Maison-Blanche depuis 1981.

"Les acteurs de Hollywood et les médias de Washington sont en train de se consoler mutuellement dans les salons d'un hôtel de la capitale" a-t-il ironisé. "Je ne saurais être plus enchanté de me trouver à 200 km du marécage washingtonien. Nous avons ici une foule beaucoup plus nombreuse et de bien meilleure qualité, n'est-ce pas?".

Lu sur Le Point
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.