Pour Moscovici, l’économie française va "incontestablement" mieux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pour Moscovici, l’économie française va "incontestablement" mieux
©

Droit de réponse

Pour Moscovici, l’économie française va "incontestablement" mieux

Le ministre de l'Economie a également répondu à la grogne des patrons et évoque une "fiscalité plus intelligente", dans un entretien au JDD.

Pierre Moscovici en est convaincu : "l’économie française va mieux, incontestablement". Dans un entretien au Journal du dimanche (JDD) du 13 octobre, le ministre de l’Economie se pose en optimiste : "Sur les trois derniers trimestres, la croissance progresse à un rythme annuel de 1 %. La France fait mieux que la zone euro, mieux que ce qui était prévu avant l’été", assurant que "la reprise est là".

Le socialiste voit dans l’investissement "la clé d’une reprise solide" : "C’est par l’entreprise que la croissance redémarrera. C’est pourquoi le gouvernement a fait le choix de la compétitivité et de l’emploi, au service d’une ambition sociale". Parmi les pistes évoquées, Pierre Moscovici parle d’une "fiscalité des entreprises plus intelligentes", promettant des "assises de la fiscalité" d’ici au premier trimestre 2014. Il s’engage aussi à ce que les prélèvements sur les entreprises baissent en 2014, estimant par ailleurs que le crédit d’impôt compétitivité-emploi (CICE) "peut être amélioré", sans toutefois le remettre en cause.

Répondant à la grogne des chefs d’entreprise exprimée lors de la réunion organisé par le Medef et la CGPME mardi à Lyon, il a dit accepter "une dose raisonnable de rapport de force, mais une volonté sincère de parvenir à des compromis est aussi nécessaire". Le ministre invite le patronat à "se garder d’une surenchère qui ne mène à rien" et à "avancer ensemble" avec le gouvernement : "Le gouvernement dialogue, il n’est pas aux ordres".

Lu sur Le Journal du dimanche

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !