Pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron "insulte le peuple" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron "insulte le peuple"
©JOEL SAGET

Joutes verbales

Pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron "insulte le peuple"

En meeting à Marseille, le candidat d'En Marche ! avait condamné "le parti de la haine, celui du mépris et de tous ceux qui nous font tellement honte".

En visite dans l'Eure-et-Loir lundi soir, Marine Le Pen s'est vivement attaquée à Emmanuel Macron. Lors de son meeting à Marseille samedi, le candidat d’En Marche ! avait affirmé: "Je veux que nous soyons le vote du cœur, le vote de l'enthousiasme, le vote de l'espérance et que nous chassions loin de cette campagne, loin du pays, le parti de la haine, celui du mépris, celui du repli et de tous ceux qui nous font tellement honte".

Des propos fustigés par la présidente du Front national. "Quand je vois tout l'espoir que vous placez en la France, je ne peux supporter les paroles méprisantes que l'on dit sur vous",  a-t-elle lancé, lors d'un meeting organisé à La Bazoche-Gouet, une commune rurale de 1.200 habitants.

A LIRE AUSSI : Emmanuel Macron vote (le plus) utile pour bloquer Marine Le Pen ? Radiographie des véritables rapports de force cachés au creux des sondages

"Je ne peux plus supporter d'entendre Monsieur Macron dire qu'il faudrait vous chasser, vous les patriotes, vous chasser de votre propre pays. On n'insulte pas comme ça le peuple, Monsieur Macron", a-t-elle poursuivie. "Comment Monsieur Macron peut-il tenir de si abjects propos sur les patriotes et les amoureux de la France que vous êtes, que nous sommes, lui déjà qui avait insulté la France en disant qu'elle avait commis un crime contre l'humanité en Algérie? Comme si le mépris de la France était à tous leur seule boussole, voilà qu'il vous menace directement" a estimé Marine Le Pen, vivement applaudie.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !