Pour les Français, quand il y a discrimination, il devrait y avoir sanctions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pour les Français, quand il y a discrimination, il devrait y avoir sanctions
©

Répression

Pour les Français, quand il y a discrimination, il devrait y avoir sanctions

Selon un sondage Harris Interactive pour le magazine Pote à Pote, publié vendredi, 61% des personnes interrogées estiment qu'il serait "efficace" de durcir les sanctions.

Discrimination = sanctions ! Pour 61% des Français interrogés dans un sondage Harris Interactive pour le magazine Pote à Pote, publié vendredi, il faudrait des sanctions "efficaces" pour lutter contre les discriminations. Celles portant sur l'origine, la nationalité, la couleur de peau ou la religion, devraient faire l'objet systématiquement d'actions en justice (56%).

Par ailleurs, ils sont 50% à juger "pas efficaces" les CV anonymes, et 51% à estimer "pas efficaces" les candidatures anonymes de logements sociaux. Quant aux campagnes de sensibilisation ou d'information sur l'interdiction de discriminer, les Français jugent que cela ne sert pas à grand chose, étant qualifiées de "pas efficaces" à 53%.

Ce sondage est publié ce vendredi jour où la justice doit rendre sa décision, sur un des plus gros bailleurs sociaux d'Ile-de-France, Logirep, accusé d'avoir refusé en 2005 un logement à un homme au motif qu'il était noir et d'avoir procédé à un "fichage ethnique" de ses locataires.

Le sondage a été réalisé en ligne du 23 au 25 avril auprès d'un échantillon représentatif de 1.445 personnes, constitué selon la méthode des quotas

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Du communautarisme à la discrimination, les questions que pose la construction d’un village pour retraités gays dans le sud de la FranceLe paradoxe de "l'homme blanc hétérosexuel" : encore privilégié en tout selon l’Insee et pourtant cible quasi systématique d’une société obsédée par les discriminationsDiscrimination au travail : 3 actifs sur 10 affirment en avoir été victimes, proportion en hausse

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !