Pour François Hollande, "le peuple autrichien a fait le choix de l'ouverture" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Pour François Hollande, "le peuple autrichien a fait le choix de l'ouverture"
©Capture d'écran / Alexander van der Bellen Facebook

Félicitations

Pour François Hollande, "le peuple autrichien a fait le choix de l'ouverture"

Ce dimanche le candidat écologiste Alexander van der Bellen a remporté l’élection présidentielle autrichienne.

Ce dimanche le candidat écologiste Alexander van der Bellen a remporté l’élection présidentielle autrichienne. Âgé de 72 ans, ancien doyen de la faculté d'économie de Vienne et ancien dirigeant des Verts, il a battu son adversaire Norbert Hofer, membre du parti d'extrême droite FPÖ. Il est crédité de 53,3 % des voix, selon les premières projections. 

Une victoire saluée par l’Elysée 

"Le peuple autrichien a fait le choix de l'Europe et de l'ouverture", a déclaré François Hollande, qui réagissait ce dimanche soir à la victoire du candidat écologiste Alexander van der Bellen à la présidentielle autrichienne.

"Le président de la République félicite chaleureusement Alexander Van der Bellen pour le résultat net et incontesté qui le porte à la présidence de la République d'Autriche", a fait également savoir l'Elysée dans un communiqué.

Un peu plus tôt dans la soirée, Manuel Valls a également salué le résultat de ce scrutin. "Le populisme n'est pas une fatalité pour l'Europe", a écrit le Premier ministre sur Twitter, évoquant une "belle victoire".

 

L'UE se réjouit 

Une victoire applaudie également par les dirigeants des institutions européennes. 

Dans un communiqué le président du Conseil européen, Donald Tusk a fait part de sa joie. "C'est un plaisir de vous féliciter de tout cœur pour votre élection (...). Au nom de l'Union européenne, et personnellement, je vous fais tous mes vœux de réussite". Des félicitations adressées directement au candidat gagnant. 

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a quant à lui salué ce résultat comme la "lourde défaite du nationalisme et du populisme anti-européen".

 

 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !