Pour François Fillon, "il n’y a plus de leader naturel à l’UMP" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pour François Fillon, "il n’y a plus de leader naturel
à l’UMP"
©

Succession

Pour François Fillon, "il n’y a plus de leader naturel à l’UMP"

L’ancien Premier ministre s’est exprimé sur la prochaine élection à la présidence de l’UMP.

Les jeux ne sont pas encore faits à l’UMP. Dans une interview exclusive à paraitre ce vendredi dans le Figaro Magazine, François Fillon s’exprime sur la bataille pour la présidence de l’UMP qui aura lieu à l’automne prochain.

L’ancien Premier ministre estime que "depuis le départ de Nicolas Sarkozy, il n'y a plus, à l'UMP, de leader naturel". Interrogé sur son éventuelle candidature à la tête du parti, François Fillon affirme qu’ "il prendra toute [sa] part, avec d’autres, à cette compétition".

François Fillon estime qu’ "il y a toujours un risque" d’éclatement de l’UMP. "Le risque est aggravé par la défaite présidentielle et le serait encore plus en cas de mauvais résultats aux législatives. Le maintien de l'UMP est fondamental", a déclaré l’ex-Premier ministre.

Jean-François Copé a répliqué à demi-mot à François Fillon. "Vraiment j'invite tous mes amis, toutes générations confondues, toutes sensibilités confondues à l'UMP à suivre ce chemin de la sagesse qui consiste à ne se mobiliser que dans la perspective des élections législatives", a-t-il déclaré à quelques journalistes en marge d'un déplacement électoral dans le Bas-Rhin, sans citer le nom de l'ancien Premier ministre.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !