Pour François Fillon, la menace de grève des pilotes d'Air France est "minable" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pour François Fillon, la menace de grève des pilotes d'Air France est "minable"
©Reuters

Agacement

Pour François Fillon, la menace de grève des pilotes d'Air France est "minable"

Dans un contexte de "menace terroriste qui n'a jamais été aussi élevée" et "d'inondations extrêmement graves", François Fillon dénonce les "revendications catégorielles de syndicats minoritaires".

Invité mardi 7 juin sur le plateau de TF1, l'ancien Premier ministre et candidat à la primaire de la droite a qualifié de "minable" la menace des pilotes d'Air France de faire grève pendant l'Euro 2016, qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet.

"Je vois que les pilotes d'Air France menacent de faire grève au milieu de l'Euro (du 11 au 14 juin, ndlr) franchement c'est minable et j'espère que le bon sens l'emportera", estime François Fillon. 

Evoquant "une menace terroriste qui n'a jamais été aussi élevée" et des "inondations extrêmement graves", François Fillon juge que les "revendications catégorielles de syndicats minoritaires qui représentent des salariés protégés sont insupportables" et "sont contraires à l'intérêt général".

"Ce que je demande c'est que chacun fasse un effort. Il y a l'Euro qui commence, c'est l'image de la France qui est en jeu, et d'une certaine façon c'est aussi notre avenir et notre croissance (…) Plus un gouvernement recule plus ses opposants en demandent (…) Il ne doit pas sacrifier l'avenir de la SNCF à quelques satisfactions immédiates pour essayer de rétablir l'ordre", a conclu l'ancien Premier ministre. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !