Pour Florian Philippot, il faut "se débarrasser de l'euro" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Pour Florian Philippot, il faut "se débarrasser de l'euro"
©Reuters

Du balai

Pour Florian Philippot, il faut "se débarrasser de l'euro"

Sur RFI ce jeudi matin, il a également critiqué "l'hyperaustérité" dans de nombreux pays d'Europe.

Florian Philippot est anti-euro et estime que tous les maux de l'Europe sont dus à la monnaie. Sur RFI ce jeudi matin, il a déclaré qu'il fallait surtout "se débarrasser de l'euro". "Tant que la Grèce est dans l'euro, tant que l'euro existe, il n'y a pas de solution" a-t-il expliqué avant d'indiquer qu'il soutenait le peuple grec et l'encourageait à voter "non" au référendum, dimanche.

"Je pense qu'à terme, l'euro est condamné, qu'il faut se débarrasser de l'euro. Nous avons toujours été favorable à une dissolution concertée de la zone euro qui est le scénario idéal. Tous les pays de la zone euro font moins de croissance, plus de dette et plus de chômage que les pays européens en dehors de la zone euro depuis 15 ans que la zone euro existe" a insisté le député européen qui dénonce "l'hyperaustérité".

"Je considère que la monnaie doit être au service de l'économie et pas l'inverse, or aujourd'hui on met l'économie au service de la monnaie, ce qui prouve qu'on est dans l'idéologie pure et simple" a encore lancé Philippot qui a jouté que les institutions européennes avaient "joué avec les Grecs comme on a joué avec des cobayes".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !