Popularité : Emmanuel Macron perd 3 points en mai | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Popularité : Emmanuel Macron perd 3 points en mai
©FRANCOIS GUILLOT / POOL / AFP

Yo-yo

Popularité : Emmanuel Macron perd 3 points en mai

Il reste néanmoins bien plus populaire que Nicolas Sarkozy et François Hollande à la même période de leur mandat.

Un an tout juste après son élection, Emmanuel Macron fait une petite chute : il ne recueille plus que 41% de satisfaction en mai, en baisse de trois points après un léger mieux en avril, selon la nouvelle vague du baromètre de l'Ifop pour le JDD. Cela représente son niveau le plus bas depuis août 2017.

Le Président a perdu 11 points de popularité en cinq mois dans le baromètre du JDD. Le journal précise que les dernières enquêtes des instituts Ipsos et BVA publiées cette semaine corroborent cette descente.

Les personnes interrogées se déclarant mécontentes de l'action du président de la République sont passées en un mois de 55 à 57%. Les 2% restants ne se prononcent pas.

"Cela reste toutefois mieux que ses prédécesseurs à la même époque, puisque Nicolas Sarkozy recueillait 35% d'avis satisfaits en mai 2008 et François Hollande n'en comptait que 29% en mai 2013", souligne le JDD.

Emmanuel Macron décroche un peu dans toutes les catégories de la population, mais baisse surtout chez les jeunes (-9 points chez les 18-24 ans), là où il a tendance à progresser chez les plus de 65 ans et les retraités.

La cote du premier ministre reste parfaitement stable d'un mois à l'autre, à 45% de satisfaits, 50% de mécontents et 5% ne se prononçant pas. Lui aussi recule chez les plus jeunes - et les ouvriers - mais reprend ce qu'il a perdu chez les plus âgés

Le sondage a été réalisé entre les 17 et 26 mai auprès d'un échantillon de 1933 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !